Nos pulls nos chers amis de l’hiver !  

On a tous des pulls que l’on adore mais qu’ils soient en coton, en cachemire ou dans n’importe quelle autre matière plus abordable, ils vivent et finissent toujours par boulocher… Ce n’est pas une fatalité !

Ouf… Mais alors pourquoi boulochent-ils, et comment y remédier ? En prenant soin d’eux : il suffit de les entretenir et d’agir correctement pour les remettre à neuf. Après tout, pourquoi porter un pull qui parait avoir 10 ans quand il peut paraître neuf ?

 


Pourquoi les pulls boulochent-ils ?

 

 

Il faut déjà commencer par répondre à la question : comment se forment les bouloches ?  Ce sont les frottements quand on les porte, quand on les lave… qui sont responsables des bouloches.

 

 

 

 

On entend très souvent  « c’est parce que mon pull est de mauvaise qualité ! ». Bien sûr, dans une logique d’économie, il est possible que certains fabricants utilisent des matières avec des fibres plus courtes, ce qui impacte directement l’usure par frottements (qui sera donc plus rapide), mais ce n’est pas toujours le cas !

La plupart du temps, c’est le mélange de fibres qui produit les bouloches. Par exemple une fibre de coton mélangée à une fibre de polyester aura tendance à boulocher davantage. En effet l’une des fibres étant moins résistante que l’autre cédera plus facilement au frottement et formera ainsi des bouloches.

En choisissant une très bonne qualité de textile (comme le cachemire par exemple), on n’évite pas pour autant les bouloches ! C’est surprenant, mais c’est normal… Explications : pour un parfait équilibrage des fibres au moment du tricotage, un surplus de matières est ajouté. Ce sont ces fibres excédentaires qui forment les bouloches. Celles-ci restent superficielles et peuvent disparaître après quelques lavages.

Ce n’est donc pas facile de savoir à l’avance quelles matières vont boulocher  ou non… Certains types de tissus et fibres sont plus enclin à la bouloche : les mailles tricotées, les fibres mélangées, le 100% acrylique ! À bon entendeur…

 

Comment éviter les bouloches ?

C’est possible en prenant quelques précautions ! Voici quelques conseils :

  • Lavez vos vêtements à l’envers : l’endroit en sera d’autant préservé
  • Préférez un lavage main ! Et oui, si la machine est un outil moderne et super pratique qui a simplifié notre quotidien, il maltraite parfois nos effets…
  • Sinon optez pour un programme court et délicat : triez et regroupez vos vêtements les plus sensibles, et éviter au maximum l’essorage !
  • Bannissez le sèche-linge : laissez sécher votre lessive à l’air libre
  • Brosser régulièrement à l’aide d’un rouleau ou d’une brosse à vêtement spéciale,

 

Il n’y a pas de secret, pour conserver nos vêtements en bon état le plus longtemps possible, il faut en prendre soin.

Les bouloches persistent… Comment en venir à bout définitivement ?

Ne jetez pas vos pulls boulochés : apprenez à leur donner une seconde vie !

C’est assez simple mais il faut prendre son mal en patience : il vous faudra un peu de temps pour venir à bout d’un pull ou d’un gilet…

Armé de votre patience, munissez-vous maintenant d’un rasoir : vous pouvez utiliser un rasoir manuel (de préférence usagé pour ne pas abîmer votre laine), ou bien un rasoir électrique spécial pull, que l’on trouve facilement dans le commerce. Ensuite, il suffit de passer doucement de haut en bas, dans un sens puis dans l’autre sens !

J’adore le faire en regardant un bon film l’hiver au coin du feu, ou en prenant un bain de soleil l’été : c’est un moment de détente pour moi !

Petite précision et précaution : c’est une action à ne pas répéter trop régulièrement, car cela enlève de la matière.

C’est une mission de sauvetage,  pas une mission d’entretien 😉

 

 


 

Les astuces et conseils de Séverine pour une garde-robe toujours chic !